Pour vous aider à mieux comprendre...

  • CARTOGRAPHIE : Science de la réalisation de cartes et de plans. La cartographie version moderne est la géomatique.
  • COORDONNEES GEOGRAPHIQUES : Système de trois coordonnées que sont la latitude, la longitude et l’altitude.
  • COORDONNEES : Pour le géographe, définit un point donné par son x, y et son z (altitude).
  • DAO : Dessin Assisté par Ordinateur. Fait référence aux logiciels de type Autocad ou Microstation, qui permettent de produire des plans vectoriels, sans notion de base de données (attributs). Les formats les plus connus sont le DWG, DXF, DGN
  • GEODETECTION : Processus qui permet de localiser un réseau, une canalisation ou un équipement enterrés.
  • GEODESIE : Science qui mesure et représente la surface de la terre.
  • GEOLOCALISATION : Procédé qui permet de localiser un terminal adapté et de le positionner sur une carte ou un plan. Il existe différentes techniques : GPS, GSM, Wifi, etc.
  • GEOMATIQUE : Discipline qui combine les techniques d’acquisition et de représentation des données géographiques terrestres (‘géo’), avec les techniques de traitement et d’analyse de l'informatique (‘matique’). Son application passe par l’utilisation d’outils SIG.
  • GEOREFERENCEMENT : Processus qui permet de positionner un objet, une image ou un fichier par ses coordonnées (géographiques ou projetées), et ainsi de le représenter sur une carte ou un plan.
  • GPS : Global Positioning System. Système de géolocalisation constitué d'un équipement de réception terrestre qui utilise des satellites pour calculer et enregistrer sa position (latitude, longitude, altitude) en temps réels.
  • GPS différentiel (DGPS) : Technique qui améliore l’utilisation du GPS en exploitant en plus des satellites un réseau de stations émettrices fixes terrestres pour corriger les mesures de positions.
  • IGN69 : Système de référence du niveau moyen des mers utilisé pour le calcul des altitudes en France.
  • INSPIRE : Directive Européenne datant de 2007 visant à favoriser l’échange des données géographiques (métadonnées, interopérabilité, accès), et s’appuyant sur les normes et standards internationaux.
  • LATITUDE : Valeur de l’angle entre un point et l’équateur.
  • LEGENDE : Condensé qui explique les signes, symboles, traits, hachures, toponymes utilisés sur une carte ou un plan. En termes de SIG, la légende permet de définir une représentation thématique pour les objets géographiques ponctuels, linéaires, surfaciques, et leurs toponymes.
  • LONGITUDE : Valeur de l’angle entre un point et un méridien de référence en l’occurrence celui de Greenwich.
  • MCD : Modèle Conceptuel de Données. Il a pour but d’écrire et de décrire de façon formelle les données utilisées par un système d’information. Pour un SIG, il définit les objets (table de données géoréférencées), leurs caractéristiques (attributs et occurrences d'attributs) et les relations entre objets.
  • MNT / MNE : Modèle Numérique de Terrain (d’Elévation). Représentation 3D de la surface d'un terrain (y/c les immeubles, les bois, etc. pour le MNE), créée à partir des données d'altitude.
  • NGF : Nivellement Général de la France. Réseau de repères altimétriques disséminés sur le territoire français métropolitain, actuellement basé sur IGN69.
  • ORTHOPHOTOGRAPHIE : Images aériennes ou satellitaires de la surface terrestre rectifiées géométriquement et égalisées radiométriquement. Ces images se présentant sous forme de dalles couvrant une zone de la Terre peuvent être géoréférencées.
  • PHOTOGRAMMETRIE AERIENNE : Technique qui consiste à effectuer des mesures 3D dans une scène, en utilisant la parallaxe obtenue entre des images acquises par avion (ou par drone ou satellite) selon des points de vue différents, et ainsi en restituer le plan exact en x, y et z.
  • PK / PR : Point Kilométrique / Point Repère. Localisation d’équipements ou d’évènements par repérage sur un référentiel linéaire basé soit sur des PK, soit sur des PR (exemple : route, voie ferrée).
  • PROJECTION CARTOGRAPHIQUE : Fonctions mathématiques qui permettent de transformer les coordonnées géographiques d'un point (latitude, longitude, altitude) dans un système de coordonnées planes (x, y, z). Exemple : Lambert93.
  • RASTER : Image informatique stockée en pixels (petits rectangles); à chaque pixel est associé une ou plusieurs valeurs décrivant les caractéristiques de l'espace. On oppose les données sous forme ‘raster’ aux données vectorielles. Les formats les plus connus sont le BMP, TIF, TIFF, JPG, JPEG, PNG. Pour les images rasters géoréférencées, les formats les plus connus sont l’ECW, GEOTIFF.
  • RGF93 : Réseau Géodésique Français.  Réseau de points matériels dont les coordonnées ont été déterminées.
  • SGBD : Système de Gestion de Base de Données. Système informatique qui d’une part, structure une base de données et d'autre part permet le stockage, la saisie, la modification et l'extraction des données elles-mêmes. On communique avec le SGBD via des requêtes (exemple : SQL).
  • SGBDR : SGBD Relationnel. SGBD dont les tables de données sont reliées entre elles via des champs communs.
  • SGBDs : SGBD spatial. Permet la manipulation d'informations géographiques (spatiales) sous forme de géométries (points, lignes, polygones) au sein d’un SGBD. Exemple : POSTGIS, SDE, OracleSpatial.
  • SIG (GIS) : Système d'Information Géographique. Système permettant d’intégrer, traiter, stocker, analyser, gérer et présenter tous types de données spatiales et bases de données géoréférencées. Fait référence par exemple aux logiciels de type ArcGis, Mapinfo, QGis, Editop. Les formats les plus connus sont le SHP/DBF, MIF/MID, EDIGEO, etc.
  • TOPOGRAPHIE : Science, reposant sur la géodésie, qui permet la mesure puis la représentation d’éléments du terrain.
  • TOPOLOGIE : Liaison informatique, basée sur le partage des primitives graphiques, permettant la continuité géographique d’un espace ou d’un réseau.
  • TOPONYMES/ETIQUETTE : Textes sur une carte ou un plan ; ils peuvent être 'simples' (saisie à la volée par un opérateur) ou 'attributaires' (faisant référence à un ou plusieurs attributs d'un objet : exemple diamètre et nature d'une canalisation).
  • WEB SIG (WEBMAPPING) : Application WEB, disponible en mode intranet, extranet et internet, permettant l’échange et le partage de données géographiques.